Echodoppler

Définition

L’EchoDoppler est une technique médicale qui permet d’étudier les vaisseaux. En utilisant les ultrasons d’échographie, cette technique visualise la peau et la lumière. L’effet doppler estime alors le déplacement des globules rouges à l’intérieur des vaisseaux (vélocimètre).

L’examen est indolore. Une sonde enduite de gel acqueux est posée sur la peau pour émettre et recevoir des ultrasons.

Il ne nécessite aucune préparation, en dehors de l’abdomen.

Les résultats sont immédiats.

EchoDoppler Veineux des membres

L’échodoppler permet la recherche d’une obstruction veineuse par un caillot le plus souvent aux membres inférieurs mais également des membres supérieurs et au cou. Il est donc de première intention dans la recherche de phlébite.

Il permet de suivre l’évolution du caillot ; de détecter des séquelles d’une trombose ancienne ; des reflux anormaux et des défaillances valvulaires.

Il permet aussi de déceler une éventuelle anomalie : diamètre, plicature, dédoublement, anévrisme, compression …

Au niveau superficiel, il étudie le réseau saphénien et variqueux permettant d’établir une véritable cartographie.

La maladie variqueuse est en rapport avec la défaillance du réseau superficiel, dans les territoires saphène interne et / ou saphène externe (prise en charge par la Sécurité Sociale).

Echodoppler artériel des membres

Il permet d’étudier la perméabilité et la morphologie des artères des membres inférieurs le plus souvent; mais aussi des membres supérieurs.

En première intention dans la recherche d’une artériopathie athéromateuse (AOMI) communément appelée artérite – le plus souvent à partir d’une claudication intermittente systématique chez le diabétique.

Artères examinées : Aorte, iliaques – femorales – poplitées et artères jaubières pour les membres inférieurs.

Pour observer l’aorte et les artères abdominales, il peut être très utile de venir à jeun et d’avoir fait un régime sans résidus dans les 3 jours précédents.

Pour les membres supérieurs : artères sous clavières, auxillaires, humérales, radiales et cubitales.

EchoDoppler cervical

Les artères cervicales partent de la crosse de l’aorte (thoracique) :

  • Les artères carotides (carotides primitives – internes – externes) et les artères vertébrales (nées des sous-clavières) conduisent le sang vers le cerveau.
  • Les artères sous-clavières vascularisent les membres supérieurs.

En première intention, l’examen vise à déceler une sténose  (rétrécissement) ou une trombose athéromateuse pouvant être la source d’accidents vasculaires cérébraux.

Il permet aussi de déceler une éventuelle anomalie de forme (boucle, plicature, anévrisme, compression par un élément voisin … ).

EchoDoppler de l’aorte abdominale et des artères digestives

Il permet d’étudier la morphologie et la perméabilité de l’aorte abdominale et de ses branches digestives.

Les branches sont essentiellement le tronc coeliaque et la mésentérique supérieure (la mésentérique inférieure n’est pas toujours visualisée.

L’EchoDoppler va permettre de déceler, d’une part, une anomalie de taille (essentiellement recherche d’anevrysme), d’autre part, la recherche de lésions athéromateuses, avec ou sans impact sur le flux artériel (sténose, oblitération).

Cet examen peut être réalisé sans préparation chez une personne mince, mais il est généralement utile de venir à jeun et de pratiquer un régime adapté les jours qui précèdent.

EchoDoppler des artères rénales

Cet examen permet d’étudier la morphologie de l’aorte abdominale et des artères rénales.

Les artères rénales naissent des bords externes de l’aorte, à droite et à gauche, se dirigeant en bas, en arrière et vers les flancs ; hargées d’apporter aux reins le sang oxygéné dont ils ont besoin.

Elles interviennent dans la régulation de la pression artérielle.

Ainsi, une sténose ou trombose peut entraîner une hypertension artérielle, rebelle au traitement médicamenteux.

Elle est recherchée dans le cadre d’une maladie athéromateuse mais également dans le cadre d’une dysplasie fibromusculaire (du sujet jeune).